Constitution Grevy Dissertation

Constitution Grevy Dissertation-46
L'ordre naturel repose sur des lois que la raison est capable de dcouvrir.L'ordre social repose sur des dcrets qui, idalement, devraient tre des dcrets de la raison et qui, de fait, dpendent plus des circonstances, d'intrts politiques, conomiques ponctuels.Monarchiste convaincu, il va rapidement s'opposer à la chambre des députés qui est républicaine puis au sénat qui bascule à gauche Malgré l'effritement de la majorité monarchique du fait de multiples &eac... Les problmes poss par la guerre sont plutt du ressort de la politique et du droit.

Ce discours annonce donc la nature du régime , nous reconnaissons dans un premier temps un régime parlementaire moniste (I) qui va radicalement déséquilibrer les institutions (II) I) Un régime parlementaire moniste : le régime parlementaire moniste fait son arrivée en période de crise (A) et qui repose sur des moyens d'actions inégalitaires (B) A) Contexte historique de l'institutionnalisation du parlementarisme moniste : Au lendemain du Second Empire, l'orientation vers une République conservatrice en 1871 par le Président Adolphe Thiers conduit l'Assemblée nationale à une majorité monarchiste et, investie d'un pouvoir souverain par la loi de Broglie de 1873(qui stipule que le président ne pourra s'adresser à l'assemblée que par des messages ce qui donne moins de pouvoir au président de la république), à provoquer sa démission le .

L'Assemblée se voit confier le pouvoir à l'orléaniste Mac-Mahon pour restaurer ce systme et instaure un bicéphalisme exécutif,en effet la loi de Broglie s'efforce de séparer la responsabilité du Président de celle des ministres,ce qui donne naissance au président duconseil(non constitutionnel) .

On parle alors de « constitution Grévy , pour l'affaiblissement de l'exécutif (présidents de la république et du conseil), au profit d'une république parlementaire.

La constitution Grévy est une constitution souple c'est à dire que sa révision s'avre techniquement simple .

D'autre part , ce discours a été prononcé par Grévy lors de sa prise de fonction à la tête de la république .

Mais alors en quoi ce discours reflte t-il le futur bouleversement des institutions de la IIIme république ?

Inclinations, dsirs, passions relvent de la volont ainsi entendue.

C'est la dtermination arrte d'accomplir une certaine action.

Ce texte est un message au Sénat du Président de la République , Jules Grévy daté du 6 février 1879.

Jules Grévy revient à la politique à la fin du Second Empire : élu député du Jura en 1868, il sige dans l'opposition.

SHOW COMMENTS

Comments Constitution Grevy Dissertation

The Latest from granarts.ru ©